jeudi 10 novembre 2011

Recette sans gluten: gnocchis à la ricotta et citrouille (ou potiron)

Lorsque j'ai pris cette photo, il ne restait qu'un seul gnocco dans mon bol. J'avais tellement hâte de goûter à mes gnocchis à la ricotta et citrouille, que j'ai presque tout mangé quand j'ai réalisé que je devais faire un cliché de cette jolie petite pâte avant que ma gourmandise ne l'emporte.


J'adore les gnocchis et habituellement, j'utilise la pomme de terre comme ingrédient principal. Mais depuis quelques années, l'idée d'en faire avec de la ricotta ou de la citrouille ne cesse de me hanter. Hier, j'ai acheté de la ricotta à l'épicerie et puisqu'il me restait encore des potirons, j'ai décidé de combiner ces deux ingrédients puis de créer des gnocchis sans gluten à la ricotta et citrouille. Ni trop ferme, ni trop molle, la texture de ces bouchées miniatures est légère comme un nuage et le gnocco presque fondant en bouche. Un pur délice.
-----------------------------
Rendement: pour 2 personnes
Temps total de préparation et cuisson: 60 minutes
Mise en place: pour créer cette recette sans gluten de gnocchis à la ricotta et citrouille (ou au potiron), vous aurez besoin d'un gros couteau bien aiguisé (pour enlever la pelure de la citrouille ou du potiron et pour couper les gnocchis), d'une planche à couper, d'un petit bol, d'un gros bol, d'un tamis au maillage très fin ou d'un morceau de tissus de coton à fromage, d'instruments à mesurer (tasses et cuillères), d'une fourchette ou cuillère en bois pour mélanger l'appareil, d'un pilon, d'une surface de travail pour rouler les gnocchis, d'une grande casserole remplie d'eau bouillante, d'une écumoire, d'un bol avec de la farine de riz pour fariner le plan de travail et pour sécher la pâte à gnocchis.

INGRÉDIENTS

  • 250 g de chair de citrouille, de potiron ou de pommes de terre sucrées coupés en cube
  • 125 g de fromage ricotta
  • 1 oeuf (50 g)
  • 2/3 de tasse (190 ml ou 75 g) farine de riz blanc + extra pour fariner surface de travail
  • 1/4 de tasse (65 ml ou 25 g) de farine de tapioca
  • 1/4 de tasse (65 ml ou 25 g) de farine de sorgho
  • ½ c à thé de sel
  • 1 c. à thé de gomme de xanthane
  • 1 c. à soupe de fibres de psyllium (facultatif - je les ajoute pour les fibres)

MÉTHODE

  1. Dans une casserole remplie d'eau bouillante, faire cuire les morceaux de citrouille.
  2. Lorsque les morceaux de citrouille sont cuits, les égoutter puis les laisser tiédir.
  3. Mettre le fromage dans un tamis très fin ou dans du coton à fromage et laisser égoutter pendant une demie heure au réfrigérateur.
  4. Au-dessus d'un bol, tamiser les farines puis bien les mélanger avec le sel et la gomme de xanthane.
  5. Dans un grand bol, réduire la chair des citrouille en une purée lisse. Si la purée contient des grumeaux, écrasez-les avec une fourchette.
  6. Mélanger ensuite l’oeuf et la ricotta dans la purée de citrouille, puis intégrer graduellement les farines. Mélanger avec une fourchette jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et sans grumeaux. La pâte sera très collante et mouillée.
  7. Sur une surface très farinée, pétrir doucement la pâte à gnocchis avec vos mains. Si la pâte vous semble trop mouillée, ajouter de la farine de riz. Attention : ne pas trop assécher la pâte avec la farine de riz sinon vos gnocchis seront trop fermes.
  8. Façonner un gnocco avec environ ½ c. à thé de pâte.
  9. Dans une grosse casserole d’eau bouillante, faites un test de cuisson avec le gnocco. Le gnocco ne doit pas se désagréger au contact de l’eau bouillante, mais plutôt se retrouver au fond de la casserole. Calculer le temps de cuisson du moment où le gnocco est plongé dans l’eau bouillante jusqu’à sa remontée en surface.
  10. Lorsque le gnocco remonte à la surface, il est presque prêt. Laissez-le flotter encore 10 secondes puis retirez-le de l’eau bouillante. Laisser tiédir et goûter. Si la pâte du gnocco ne vous semble pas assez cuite, faites un autre test afin de déterminer le temps de cuisson idéal pour vos gnocchis, selon votre goût. Mais attention: cette pâte est très légère et peut devenir molle si trop cuite.
  11. Diviser la pâte à gnocchis en 6 petites boules.
  12. Fariner vos mains puis rouler la pâte sur une surface très farinée. Former ensuite un rouleau d’environ 1 cm de diamètre et couper en morceaux d’environ ¾ de pouce (2 cm).
  13. Si la pâte à gnocchis colle sur la lame du couteau, fariner la lame avant chaque coupe.
  14. Déposer les gnocchis sur une plaque couverte d’un papier parchemin ou un tapis silicone.
  15. Faire bouillir de l'eau avec un peu de sel dans une grande casserole.
  16. Lorsque l'eau est bouillante, plonger 10 à 15 gnocchis à la fois et lorsque cuits, retirer les gnocchis à l’aide d’une écumoire.
  17. Déposer les gnocchis cuits et égouttés dans un récipient et mettre de côté.
  18. Répéter jusqu’à ce que tous les gnocchis soient cuits.
  19. Napper les gnocchis avec une sauce de votre choix.
Hier soir, j'ai nappé mes gnocchis avec une sauce rosée au parmesan (sauce tomate, morceaux fins d'échalote et d'ail grillés, vin blanc, crème et parmesan) et champignons sauvages sautés. Ces gnocchis seraient aussi délicieux servis avec une sauce crémeuse aux herbes (voir recette de Ricardo).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire