samedi 9 février 2013

Recette sans gluten: sauce à poutine

















Du 1er au 7 février, s'est tenu à Montréal l'événement gourmand Semaine de la poutine MTL. Une trentaine de chefs de la grande région métropolitaine ont conçu, pour cet événement, des poutines aussi originales que cochonnes et le public a été invité à voter pour la meilleure. Les votes en ligne et l'évaluation de dégustateurs vedettes ont permis de proclamer la meilleure poutine en ville ainsi que les meilleurs mangeurs de poutine!

Je n'ai pu malheureusement déguster ces merveilleuses poutines. Pour une personne intolérante au gluten ou coeliaque, manger de la poutine dans un restaurant ou cuisiner avec de la sauce à poutine du commerce est quasiment impossible. Ces sauces contiennent presque toutes de la farine grillée ou du blé. Pour manger de la poutine en toute sécurité lorsqu'on est coeliaque, il faut alors créer sa propre sauce sans gluten ou utiliser un mélange sans gluten. Il existe de nombreuses recettes de sauce à poutine. Certains amateurs ne jurent que par le bouillon de poulet comme base pour la sauce, tandis que d’autres utilisent du bouillon de bœuf ou un fond de veau. Dans ma recette, j’ai utilisé les deux bouillons pour créer une sauce brune parfaite pour napper des frites. J'ai pu alors célébrer chez moi, la Semaine de la poutine MTL... sans gluten.



INGRÉDIENTS SAUCE À POUTINE SANS GLUTEN (rendement 500 ml ou 2 tasses)
  • 4 c. à soupe (60 ml) de beurre non salé
  • 2 c. à soupe (30 ml) de fécule de maïs
  • 2 c. à soupe (30 ml) de farine de sorgho 
  • 1 tasse (250 ml) d’eau bouillante
  • 1 tasse (250 ml) de fond de boeuf ou de veau sans gluten
  • 1 tasse (250 ml) de bouillon de poulet sans gluten
  • 1 gousse d’ail confite réduite en purée
  • 2 c. à thé de purée de tomates sans gluten
  • 1 c. à thé de sauce tamari sans gluten
  • Poivre et sel
MÉTHODE SAUCE À POUTINE SANS GLUTEN 
1ère étape : roux 

  1. Dans une casserole déposée sur un feu moyen, faire fondre le beurre puis ajouter la fécule de maïs et la farine de sorgho.
  2. Cuire la fécule et la farine de sorgho pour environ 4 à 5 minutes en surveillant constamment pour que le roux ne brunisse pas. Le roux aura l’apparence d’une crème de riz ou de blé. Goûter pour vérifier que la farine et la fécule sont bien cuites. 
  3. Si la préparation goûte la farine/fécule de maïs… c’est que la farine n’est pas encore assez cuite. Ne pas augmenter la chaleur. Tout simplement poursuivre la cuisson à feu moyen
2e étape : sauce
  1. Dans une casserole avec l’eau bouillante, ajouter le roux, une louche à la fois tout en remuant constamment avec un fouet. Attention : ne pas verser le roux au complet dans l’eau, sinon vous obtiendrez une grosse boule de pâte grumeleuse.
  2. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la préparation devienne d’une belle couleur jaune dorée.
  3. Dans une autre casserole, faire bouillir le fond de bœuf et le bouillon de poulet.
  4. Verser le bouillon chaud, une louche à la fois et fouetter vigoureusement entre chaque louchée jusqu’à ce que bouillon soit complètement transféré dans la casserole.
  5. Ajouter la sauce tamari ainsi que la purée d’ail rôti et de tomates et poursuivre la cuisson en fouettant régulièrement pendant environ 6 à 7 minutes ou jusqu’à ce que la sauce nappe le dos d'une cuillère. Saler et poivre, puis goûter. Rectifier l’assaisonnement au besoin.



1 commentaire:

  1. Bonjour, je ne connaissais pas la poutine!
    Venez faire une visite sur mon blog , une surprise vous attend!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer